L'association Vivre à Brancion-Brassens vote le recours contentieux contre le projet LCPC

Réunie en Assemblée Générale, l'association "Vivre à Brancion-Brassens" a voté à une grande majorité le 16 janvier 2013 le dépôt d'un recours contentieux contre le permis de construire attribué par la ville de Paris au bailleur social Paris Habitat OPH, pour la réalisation de 150 nouveaux logements sociaux dans des bâtiments de 10 étages (R+9) à la place d'une partie de l'ancien Laboratoire Central des Ponts et Chaussées, le long des Maréchaux, dans le 15ème sud.

Malgré tous nos efforts et nos demandes de dialogue et de débat, les élus de la Mairie de Paris refusent de faire évoluer le projet actuel. Le quartier concerné est pourtant déjà particulièrement dense en logements sociaux


Données INSEE


Batiments autour du projet - crédit Vivre à Brancion Brassens

Autour du projet - crédit LeParisien / Ip / Philippe de Poulpiquet

L’association a donc décidé de déposer un recours contre le permis de construire devant le tribunal administratif. Nous aimons notre quartier, nous avons envie de le voir s’épanouir et s’améliorer pour le bien-être de tous. Nous avons donc besoin de votre mobilisation et de votre soutien pour nous permettre de mener à bien cette démarche.

Afin de pouvoir assumer les frais relatifs à cette action auprès du tribunal administratif, nous lançons un appel de fonds exceptionnel.

Merci de nous adresser vos dons par chèque libellé à l'ordre de "Association Vivre à Brancion-Brassens" à l'adresse suivante :

Association Vivre à Brancion-Brassens
143, bd Lefebvre BL2
75 015 PARIS