14 juillet (enfin) calme

Pour la première fois depuis 4 ans, notre quartier aura connu un 14 juillet enfin calme !

Depuis 2009 en effet, la date anniversaire de la fête nationale française était synonyme de débordements de la part des voyous du quartier : les tirs de pétards inoffensifs des premiers temps ont été remplacés par de véritables guérillas urbaines, avec échange de tir de mortiers tendus entre bandes rivales des environs. Cette escalade avait atteint un tournant dramatique le 14 juillet 2012, lorsque des échanges de mortiers ont déclenché un incendie qui a ravagé plusieurs appartements rue des Périchaux (voir notre article http://www.brancion-brassens.org/2012-07-14-IncendiePerichaux).

Notre association s'est mobilisée pour que cessent ces troubles et que le quartier soit pacifié : grâce au soutien de nos interlocuteurs (Préfet de Police de Paris, Commissaire de Police du XVème arrondissement, direction territoriale de Paris Habitat OPH et élus - MM Goujon, Maire du XVème, Lamour, Député XVème sud et Alayrac, élu du XVème) :

  • deux escadrons de gendarmes mobiles se sont installés près du square Calmette, dispersant régulièrement les attroupements de jeunes venus les défier et réalisant des fouilles dans les fourrés alentour
  • de nombreuses et fréquences patrouilles de Police ont parcouru les rues du quartier

    Nous déplorons le fait de devoir faire appel à un tel déploiement de force pour obtenir seulement le calme habituel d'un quartier ; néanmoins, nous tenons à remercier vivement et chaleureusement tous les acteurs qui nous ont soutenu et qui ont permis de pacifier la situation, et particulièrement les gendarmes mobiles qui auront consacré deux nuits pour notre tranquilité.

    Nous y voyons là le signal d'un possible retour à la normalité dans ce secteur, après des années de dérive... cette normalité et ce calme auxquels nous aspirons tous !