17/01/2014 - Free camoufle ses antennes 4G sur les toits des Périchaux


Les antennes disposées sur le toit sont camouflées par des caches en forme de cheminée

Les opérateurs de téléphonie mobile installent à grande vitesse leurs antennes relais 4G sur Paris, après la longue période de négociations entre la ville et les opérateurs pour la mise au point de la charte parisienne de téléphonie mobile (voir http://www.paris.fr/pratique/sante-environnementale/ondes/la-charte-pari...).

Une nouvelle antenne de Free est apparue ces dernières semaines sur le toit d'un des bâtiments HLM géré par Paris Habitat OPH, situé rue des Périchaux dans le 15ème arrondissement. Cet immeuble de logements sociaux constitue un emplacement de choix pour une antenne relai : avec ses 15 étages et situé sur un promontoire naturel, il domine largement tout le quartier.


L'illusion est parfaite : les antennes sont invisibles et indiscernables au milieu des autres cheminées

L'accord a été signé directement entre le bailleur social et l'opérateur, et les riverains et les locataires ont été conviés in extremis à quelques jours de l'installation. La réglementation n'impose en effet que l'accord de la copropriété (en plus du permis de construire de l'antenne pour l'installation d'une nouvelle antenne).

Cliquez ici pour consulter le "mémo malin" distribué par Paris Habitat a ses locataires, sans leur expliquer qu'ils le reçoivent parce qu'ils sont concernés par un projet d'antenne relai

Notre association a donc demandé que soient réalisées des mesures de champs :

  • dans les appartements situés dans l'axe des 3 antennes déployées par Free sur le toit de l'immeuble des Périchaux
  • dans les appartements situés juste en dessous des émetteurs
  • des mesures en extérieur vers l'entrée du parc Georges Brassens, côté place Romain Gary - sans murs en béton armé, il est probable que les mesures qui y seront réalisées seront les plus fortes - dans un parc, près des jeux d'enfants !
  • Nous pourrons ainsi vérifier le niveau global d'exposition des riverains.


    Orientation des 3 antennes de Free - fond de carte issu du PLU - la portée représentée sur ce schéma est de 100 m environ, alors que les émetteurs sont réglés pour 300 mètres

    Dans cet article de décembre 2012 (http://brancion-brassens.org/2012-12-15-AntennesRelais), nous faisions déjà l'inventaire des antennes installées dans le quartier. C'était avant le déploiement massif de la 4G réalisé actuellement par les opérateurs sur Paris.

    Les installations existantes vont ainsi être modifiées prochainement sur le secteur (sans dépôt de permis de construire, et donc sans possibilité de recours pour les riverains ou les locataires et sans aucune information ou concertation des riverains au préalable) :

    Bouygues Télécom

  • 105 bd Lefebvre : accord CCTM (Commission de Concertation de Téléphonie Mobile) le 07 juin 2013, mise en service prévue pour février 2014
  • 1/3 avenue de la Porte de Brancion/100 bd Lefebvre 75015 : accord CCTM le 19/11/2013, date de mise en service non connue à ce jour
  • Le dossier des antennes n'est pas terminé...

    Notre association veillera à ce que les seuils d'exposition aux ondes électromagnétiques soient respectés et abaissés, que la transparence soit faite et que les locataires de ces logements soient informés et protégés des dangers de ces émetteurs.

    Face à ce risque mal connu, le principe de précaution devrait être la règle, et les dangers de ces rayonnements reconnus par les pouvoirs publics : une mise à jour de la réglementation est indispensable, ne serait-ce que pour appliquer les recommandations européennes en la matière !

    Pour en savoir plus :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Antenne-relais_de_t%C3%A9l%C3%A9phonie_mobile
    http://www.priartem.fr/La-Mairie-de-Paris-tue-la.html
    http://www.robindestoits.org/Rapport-BioInitiative-2012-1800-nouvelles-e...
    http://www.01net.com/editorial/609696/bouygues-telecom-reconnait-coopere...
    http://assembly.coe.int/Mainf.asp?link=/Documents/AdoptedText/ta11/FRES1...