prefet

14 juillet (enfin) calme

Pour la première fois depuis 4 ans, notre quartier aura connu un 14 juillet enfin calme !

Depuis 2009 en effet, la date anniversaire de la fête nationale française était synonyme de débordements de la part des voyous du quartier : les tirs de pétards inoffensifs des premiers temps ont été remplacés par de véritables guérillas urbaines, avec échange de tir de mortiers tendus entre bandes rivales des environs. Cette escalade avait atteint un tournant dramatique le 14 juillet 2012, lorsque des échanges de mortiers ont déclenché un incendie qui a ravagé plusieurs appartements rue des Périchaux (voir notre article http://www.brancion-brassens.org/2012-07-14-IncendiePerichaux).

Souscrire à RSS - prefet